Australie : Infos et Astuces pour réussir son Road Trip

 

Australie : infos et astuces

L’Opéra de Sydney, véritable symbole australien !

N’avez-vous jamais rêvé de parcourir cette immensité, cette variété de paysages qu’offre l’Australie ? Impressionnant par sa taille, ce pays n’a pas fini de séduire la jeunesse française, qui chaque année, tente de vivre un « rêve australien ». Si l’Australie semble incarner la liberté du « globetrotteur » en van, il est bon de connaître certaines petites choses sur la vie pratique, si vous ne voulez pas que votre rêve se transforme en cauchemar !

 

Une nature hostile !

 

Australie : infos et astucesLorsqu’on parle de l’Australie, les premières pensées qui viennent à l’esprit de nos interlocuteurs sont les « dangers potentiels » de ce pays. Bon, c’est vrai qu’ils ont pas de bol quand même ces Australiens ! Ils ont la plus grande concentration d’animaux venimeux ou dangereux au monde : les crocos, serpents, araignées, méduses, requins et j’en passe !

Surtout, ne vous arrêtez pas à ce que l’on peut entendre ! Oui, certes il y a quelques accidents, des gens qui se font piquer, des gens qui se font croquer ! Mais quand même ! Lorsqu’on compare le nombre de ces bestioles avec le nombre d’accidents, on se dit que ça va, ils gèrent ces Australiens ! Et comment ils s’y prennent ? La prévention, tiens !!! 

 

Australie : infos et astucesIl est franchement difficile de louper ces panneaux qui sont assez explicites ! Les Australiens en ont mis un peu partout dans le pays et ce n’est pas pour faire joli. Notre premier conseil est donc de la prudence ! En somme, si vous voyez un ces petits panneaux aux alentours de points d’eaux ou de plages (ils vont partout ces crocos), ne vous y risquez pas ! Il y en a d’autres qui mettent en garde contre les méduses (certaines peuvent être mortelles). En cas de piqûre, les Australiens utilisent le vinaigre comme premiers secours. Parfois, ils en laissent à disposition sur les plages. Les méduses sévissent surtout sur la côte Est pendant la saison d’été (en hiver chez nous).

Au delà de ces panneaux, il faut savoir que la plupart des animaux australiens vivent la nuit. Il est très courant d’apercevoir sur le bord des routes des wallabys et kangourous qui n’ont pas eu de chance face à nos gros bolides. Il faut dire aussi que la spécialité de ces marsupiaux est de se jeter sous les roues ! Pour éviter ce carnage, l’idéal est bien entendu d’éviter de rouler à la tombée de la nuit.

Au final l’animal ou plutôt les insectes qui vous poseront le plus de problèmes sont les mouches qui remplacent les hommes dans les « no-mans land ». Elles tenteront de se trouver une petite place dans votre oreille ou votre narine du matin ou soir. Un vrai calvaire car ce n’est pas 3/4 mouches mais des dizaines ! Et puis, à la tombée de la nuit, une fois qu’elles décident de partir, c’est son cousin le moustique qui prend la relève. Donc le petit conseil fort utile est de se munir d’un chapeau type apiculteur, certes vous n’avez pas l’air fin mais au moins vous profitez des paysages tranquillement.

 

L’Australie, une terre d’accueil !

 

Depuis quelques années, l’Australie investit dans la promotion de son pays et de son économie, qui ne subissent pas la crise, bien au contraire ! Le manque de main d’oeuvre et la croissance économique obligent l’état à se tourner vers l’étranger pour attirer des jeunes travailleurs comme nous, grâce au Working Holiday Visa !!! Ce sésame peut vous permettre de travailler jusqu’à 2 ans sur le territoire australien. Très utile pour allier visites du pays et découverte de nouveaux jobs.

Australie : infos et astucesLa première fois que nous sommes allés en Australie, nous avons été agréablement surpris par la facilité de voyager en van, à croire que le caravaning est le sport national ! Vous trouverez gratuitement sur la route, toutes les infrastructures qu’il faut pour être à l’aise : des barbecues/planchas, des douches (parfois chaudes), des toilettes… et en plus toujours propres (« ça change de chez nous… »). Le top du top est de récupérer le « CAMP 6″, un bouquin qui répertorie toutes les aires de repos du pays avec leurs équipements. Attention ! Toutes ces aires ne sont pas gratuites ! Il faut de temps en temps laisser une petite somme (5 ou 10 $), dans une boite à l’entrée pour l’entretien du site (et oui on est content de pouvoir en profiter).

Mais le seul bémol dans tous ça, c’est notre réputation de français. Il parait que nous sommes aigris, râleurs (pas faux), voleurs … Bref dans certains endroits, vous vous sentirez pointés du doigt, et pour cause ! Certains de nos compatriotes ont la fâcheuse tendance à se croire tout permis ! Fauchés, ils n’hésitent pas à voler dans les magasins, d’ailleurs en Australie le vol est appelé « French Shopping », étonnant non ?

Mis à part ce point, dans l’ensemble, nous avons trouvé les australiens accueillants, sociables et serviables. Ils font preuve aussi de beaucoup de civisme, que ce soit sur la route ou dans la vie de tous les jours.

 

De la liberté à la réalité

 

L’Australie peut contenir 14 fois la France ! On vous laisse imaginer les distances que vous aurez à parcourir pour pouvoir apprécier la diversité des paysages des différentes régions. Ainsi, il est facile de trouver des endroits isolés et de se sentir « seul au monde », au point de se croire totalement libre ! Toutefois, l’Australie est un pays très réglementé, comme le nôtre à vrai dire mais avec quelques subtilités à connaitre si l’on ne veut pas de mauvaises surprises. On va vous raconter quelques anecdotes qui nous sommes arrivés donc il est fort probable qu’il en existe bien d’autres…

Australie : infos et astuces

En terme de transport, quand vous arpenterez les routes australiennes à bord de votre super van baptisé pour l’occasion, musique à fond, avec ce petit sentiment de liberté absolue, méfiez-vous car il sera de courte durée ! En tout cas, la réalité vous aide à redescendre de ce nuage. Au vue du nombre de campervans en circulation, la réglementation est hyper stricte. Le premier hic est que vous ne pouvez pas dormir n’importe où ! Les grandes villes et parcs nationaux n’autorisent en aucun cas le camping sauvage (dormir dans le van est considéré comme du camping) sous peine de TRÈS GROSSES amendes. Il y a donc 3 possibilités : soit on le tente et on verra bien (ce n’est pas la meilleure), soit on essaye de bien se cacher, de se lever avant les Rangers (environ 5h du mat) pour décoller autre part, ou alors on choisit une aire autorisée gratuite ou payante mais vous faites abstraction du beau coucher de soleil ou de la plage de sable de fin ! A vous de voir…

Australie : infos et astucesDans les grandes villes, il est très compliqué de se garer et les parkings souterrains coûtent extrêmement chers ! Par exemple, à Brisbane, on s’en tire pour 50$ les 3 heures !!! Le mieux est de se garer à l’extérieur des grandes villes et de s’y rendre en transport en commun. Sinon, quelques backpacks proposent des places sur leur parking pour 5$ la journée.

Chose étrange, en Australie il  y a un sens pour garer son véhicule sur les places (soit en marche avant, soit en marche arrière) et attention en cas d’oubli, c’est 50 $ d’amende ! A noter aussi, les péages urbains qui ne sont signalés que par un panneau « TOLL » avec un numéro de téléphone au bord de la route. Il ne reste plus qu’à téléphoner et payer, bizarre non ? Si vous ne le faîtes pas, vous prendrez une prune !

Autre bizarrerie vue de chez nous, les rues fumeurs et non fumeurs !!! Et Matthieu a bien failli passer à la casserole. N’étant pas au courant, il a fumé dans une de ces rues où cela est interdit. Un policier lui a gentiment montré un plan du centre de Brisbane avec les rues dans lesquelles il pouvait fumer s’il ne voulait pas payer une amende. Dans ces rues, il faut avoir l’œil, il y a des petits espaces fumeurs où les gens s’agglutinent pour en cramer une.

 

Un voyage coûteux

 

Australie : infos et astucesQuand on voyage, pour nous le budget est une grosse source de préoccupation car « moins on dépense plus on voyage ». Et l’Australie c’est pas comme l’Asie ! Les guesthouses à 3 € et la « noodle soup » à  0,50 €, on oubli ! Les « backpacks » à bon prix coûtent dans les 25$ la nuit en dortoir mais on dispose d’une cuisine équipée afin de se mijoter des bons plats ! Vous mangerez dans les restaurants au minimum pour 25 $ par personne.

Pour les déplacements, les distances sont tellement énormes que prendre le bus ou le train ne valent pas vraiment le coup ! On comprend alors que la plupart des voyageurs optent pour l’achat ou la location d’un véhicule leur permettant de faire quelques économies. Si vous n’avez pas le permis ou préférez voyager à pied, ne vous inquiétez pas, il y a quand même des solutions. Hormis les bus et les trains, sur certains forums de voyageurs (lonely planet, le routard, voyage forum) ou pages facebook (WHV Australie), des annonces sont postées régulièrement par des pilotes recherchant des passagers afin de réduire les frais.

Pour la nourriture, les produits de qualité et la viande sont assez chers. Par contre, on trouve aussi des produits industriels à bas prix (le poulet de « Coles » à 10 $ est, comment dire pratique mais…). Pour les fruits et les légumes, n’hésitez pas à vous arrêter lorsque vous apercevez des cabanes au bord des routes, même s’il n’y a personne. Sans âmes qui vivent mais remplies de fruit et légumes, les producteurs du coin les mettent à disposition. Il y a le prix indiqué et une petite boite ! Il ne reste plus qu’à se servir et payer les produits qui sont de qualité !

Enfin, le Woofing par exemple, est largement démocratisé en Australie, il est donc simple de trouver un gîte et le couvert en échange de quelques heures de boulot, les réseaux de HelpX et Workaway sont aussi très répandus. Il serait dommage de ne pas en profiter tout comme le Couchsurfing qui fonctionne aussi ! Nous pensons qu’utiliser ces réseaux est aussi un bon moyen d’obtenir des petits boulots par le bouche à oreille !

 

L’Australie en Chiffre pour 1 mois de voyage :

En 2011, nous y avons séjourné 1 mois en mode « touristes ». Nous sommes restés 4 jours à Sydney, 5 jours dans le « Kakadu Park » et avons loué un van sur la côte Est pour 21 jours (Cairns/Brisbane). En gros, la location de la voiture dans le Nord nous est revenue à 100 €, celle du van, à 900 € et pour la vie sur place, environ 900 € chacun. L’essence a été le plus gros poste de dépense (500 €) et l’on ne s’imaginait pas du gouffre que cela représente. En même temps, on a fait 4000 km avec le van, et on devait mettre de l’essence quasiment tous les jours.

 

 

Infos et liens utiles :

Pour les Visas (touristiques ou de travail) : Site du Gouvernement Australien

Pour les billets d’avion : Astuces billets d’avion pas chers 

Pour la location de voiture : Budget

Pour la location de Van : Hippie Camper

Pour les locations, à l’époque ces agences proposaient les meilleurs prix mais cela a pu évoluer. On vous invite donc à les comparer avec d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>